VICE-PROVINCE

Le Vicariat a été fondé le 05 octobre 1962 par le Maître de l’Ordre Anicet FERNANDEZ

Conformément au Chapitre premier de l’Acte général de la Conférence de Berlin (1885), le Roi Léopold II s’était engagé à veiller au bien-être de la population du bassin du Congo nouvellement acquis et à y favoriser les œuvres religieuses. C’est ainsi qu’il fera appel aux Ordres Religieux et Congrégations religieuses.

1888, 11 mai : Création du Vicariat Apostolique du Congo Belge, lequel s’étend exactement sur le territoire de l’actuelle R.D.C.,  avec une extension dans la région des Grands lacs.

1911, 12 septembre : La Sacrée Congrégation de la Propagande accepte que les Dominicains de la Province Sainte Rose en Belgique reprennent une partie du territoire initialement confié aux Prémontrés dans l’Uélé.

1911, 31 octobre : Le Révérend Père Rolin, Provincial de Sainte Rose, assigne cinq frères à la Mission d’Amadi  dont trois prêtres (P. Reginald Van Schoote, P. Vincent Van Caloen et P. Etienne Van Schingen) et deux coopérateurs (fr. Antoine Boeckx et fr. Damien de Witte).

1911, 04 novembre : Les cinq frères quittent Anvers pour atteindre Amadi le 17 janvier 1912 où ils sont accueillis par Mgr Derickx, alors Préfet Apostolique de   l’Uélé.

1911, 18 décembre : La Sacrée Congrégation pour la Propagande décide d’ériger une Préfecture indépendante : la Préfecture de l’Uélé Oriental. Elle en confie l’administration aux dominicains belges. A la réception de ce vaste territoire, il ne compte que deux missions : Amadi et Gombari. Grâce au travail fougueux des missionnaires, d’autres stations missionnaires voient progressivement le jour, en l’occurrence : Nzoro (1913), Tuku (1915), Watsa 1917), Rungu (1920), Doruma 1920), Niangara (1923), Aba (1928), Faradje (1928), Viadana (1928), Duru (1931), Makoro (1937), Ingi (1937), Paulis Tely (1943), Medje (1949), Poko (1949), Paulis Combattant/Isiro (1956), Durba (1956), Obi (1956), Ndedu (1958), Watsa/Mangoro (1959).

1911 : Le Père Van Schoote est nommé Préfet Apostolique de l’Uélé Oriental.

1912, 28 janvier : Par Arrêté royal, le roi Albert accorde la personnalité civile à l’Ordre des Frères Prêcheurs (Dominicains), dont le siège se trouve à Amadi et qui a pour objet « l’évangélisation des indigènes au Congo-Belge ».

1922 :Le frère Van Schoote dépose sa démission comme Préfet Apostolique. Le frère Rolin est nommé à sa place. Par le fait même, il est obligé d’abandonner sa charge de Provincial.

1924, 06 mai :     Rome érige la Préfecture Apostolique de l’Uélé Oriental en Vicariat Apostolique. Le frère Lagae en est le premier Vicaire Apostolique.

1926, 14 décembre : Par un bref pontifical, le nom « Vicariat Apostolique de l’Uélé Oriental » est changé en « Vicariat Apostolique de Niangara ».

1927 : Mgr Lagae est décoré pour les multiples et éminents services rendus à la population de l’Uélé. Mgr Lagae et le frère Léon Lotar, Supérieur de Niangara sont promus officiers de l’Ordre Royal du Lion tandis que le frère Paul Warnier, Supérieur de Rungu, est décoré Chevalier de l’Ordre Royal du Lion.

 1933, juin :  Mgr Dellepiane, premier délégué Apostolique du Saint Siège au Congo Belge, visite les différents postes du Vicariat confiés aux pères dominicains (Niangara, Doruma, Dungu, Faradje, Watsa, Rungu et Viadana).

1948, 14 mars : Le R.P. Odon de Wilde est nommé Vicaire Apostolique du Vicariat.

1951 : Visite canonique au Congo/Léopoldville du frère Nicolas Gobert, Provincial de Ste Rose.

1953, 15 février : Le Maître Général Emmanuel Suarez donne l’habit dominicain aux premiers novices du Couvent de Viadana, qui deviendra une année plus tard, soit en 1954, le Studium de Philosophie et de Théologie jusqu’à la rébellion de 1964.

1953 :    Vers la fin de cette année paraît à Niangara le premier numéro d’un feuillet de liaison du Vicariat sous le nom de « Ngonga na Bisu ».

1954, 28 mai : Erection en couvent de la communauté de Notre Dame de Saint Rosaire, avec comme premier prieur le frère Leuridan Vincent.

1955 : Le frère Camerlynck, alors Provincial de Ste Rose, décide d’implanterl’Ordre dominicain à Léopoldville. C’est la fondation de la maison dominicaine de Limete. Celle-ci appartient à la Province de Flandre.

1956, janvier : Le frère Brasseur arrive à la Paroisse Saint Dominique de Léopoldville. Les dominicains participent à la fondation de l’Université Lovanium.

1958, 04 mars : Sous le Provincialat du frère Louis Camerlynck, le Maître de l’Ordre Michel Browne décide la scission de la Province Sainte Rose en deux : La Province Saint Thomas d’Aquin pour les Wallons et la Province Ste Rose pour les Flamands.

 1959 : Les dominicains suisses arrivent en R.D.C et offrent leur service à l’archidiocèse de Bukavu. Ils sont secondés par les dominicains canadiens.

1959, 10 novembre : Le Vicariat Apostolique de Niangara est érigé en Diocèse de Niangara. Mgr De Wilde est le premier évêque.

1960, 30 juin : Accession du Congo Belge à la souveraineté nationale.

1962 :

  • Sur décision du Maître de l’Ordre, les frères congolais, les frères de la Province Saint Thomas d’Aquin (Wallons), les frères Suisses qui étaient à Bukavu et les frères Canadiens qui étaient au Rwanda, ainsi que d’autres volontaires flamands sont regroupés sous une même entité : « la Confédération Dominicaine d’Afrique Centrale ».La Province Sainte Rose en Flandres fait don au Vicariat Général d’Afrique Centrale, de la maison Saint Dominique de Limete.
  •     02 août: Le frère Pie Bellens est nommé Vicaire Général de la Confédération d’Afrique Centrale.
  • 05 octobre: Le frère Pie Bellens, Vicaire Général, fait sa profession de foi.

1963, 11 avril : Les premiers statuts de la Confédération sont approuvés. La confédération est placée sous la direction du frère Pie Bellens.

1963 : Cette dénomination de Confédération suscite beaucoup de problèmes. On opta alors pour la dénomination « Vicariat Général d’Afrique Centrale ».

1964, 13 janvier : Erection canonique de la maison Christ-Roi.

1964, mars : Achat d’une grande maison avec annexe à la 4ème Rue Limete. C’est dans cette parcelle que le Père Lenz avait projeté une œuvre en vue de la promotion des vocations tardives.

1964 : Période sombre de notre histoire marquée par la rébellion muléliste. Quand les rebelles « Simba » arrivent dans l’Uélé, 104 missionnaires sont sur place dans le Diocèse de Niangara. On dénombre beaucoup de dominicains et dominicaines ainsi que quelques comboniens. Vingt six (26) de ces missionnaires arrosent de leur sang la terre de mission après des affreuses atrocités. C’est durant la même période, soit le 01er décembre 1964, qu’à Isiro la Bienheureuse Anuarite Nengapeta est assassinée par le Colonel Olombe.

1965, mars : Six frères missionnaires commencent l’activité apostolique dans le diocèse de Matadi.

 1966, 1er juillet : Le Maître de l’Ordre, le frère Anicet Fernandez, approuve les 3èmes Statuts qui remplacent les précédents, supprimant les Provinces  Confédérées et limitant la juridiction du Vicariat Général à l’étendue de la R.D.Congo. Le frère Mbikanye Boso Miangba Marcel-Emmanuel est nommé Vicaire Général  du tout jeune Vicariat Général du Congo.

1966, 17 juillet : Le frère Mbikanye accepte la nomination.

1967, 27 mai : Modifications des Statuts du Vicariat Général du Congo.

1968 : Après la visite canonique qu’a effectuée le Père Vincent de Couesnongle, alors Assistant du Maître Général, il est décidé d’abandonner la maison de Matadi, en vue de renforcer l’œuvre commencée dans l’Uélé. Deux événements majeurs marquent cette période :

25 mars : Par décision du Maître Général, la maison Christ Roi est érigée en Couvent.

1er octobre : Par décision du Maître Général, la maison dominicaine de Limete devient partie intégrante du Vicariat Général du Congo.

 1969 : Lancement d’un bulletin de liaison dénommé : « Etonga Eke ». L’on note également le départ des Pères dominicains de Matadi, conformément à la volonté de l’Assistant du maître de l’Ordre. Quelques années plus tard, soit de 1979 à 1982, un Père dominicain, le Père Philippe Cuche, reviendra travailler à Matadi comme aumônier des militaires.

1970, 23 janvier : La Maison Saint Rosaire de Viadana est de nouveau érigée en Couvent.

1970, 17 mars : Le frère Odon Aniuwe est élu Prieur du Couvent de Viadana.

1970, 23 avril : Le Noviciat est transféré de Viadana à Isiro. Le Père Bendere accompagne ses 2 novices : Elie Joseph et Don Gérard qui devaient terminer le noviciat le 05 octobre 1970. Le manque de vocation entraîna la fermeture du noviciat.

1970, 17 octobre : Le frère Mbikanye est nommé Evêque de Bondo et est sacré le 07 mars 1971.

1971, 29 novembre : Le frère Ngbasue Ngbamboligbe Antonin est élu Vicaire Général.

1975 : Deux événements méritent d’être signalés cette année :

04 août : Réélection du frère Ngbasue Antonin Ngbamboligbe comme Vicaire Général.

Réouverture du noviciat au Couvent Reine du Très Saint Rosaire de Viadana.

1976, Avril : A l’initiative du Maître de l’Ordre, le frère Vincent de Couesnongle, et d’une assemblée générale extraordinaire des dominicains d’Afrique subsaharienne tenue à Ibadan (Nigeria), il a été créé une structure de  concertation et de collaboration pour les dominicains d’Afrique subsaharienne dénommée « InterAfricaine O.P. », en abrégé I.A.O.P.

1979, 01 septembre : Le frère Thomas Kamainda est nommé Vicaire Général.

1980, octobre : Lancement d’une revue théologique dénommée « SELECT » et des éditions « SELECT ».

1983 :

22 juillet : L’Institut Mgr Mbikanye est agréé par la décision n° DEPS/SEGN/923/2/DEC/001/056/83.

09 novembre : Le frère Thomas Kamainda est élu Vicaire  Général.

De 1983-1985 : Suite au problème du personnel, le noviciat est transféré de Viadana à Kinshasa. Le frère Nengende devient en même temps Père Maître des novices et des étudiants.

1985, du 06 au 13 janvier : Sommet de l’Inter-Africaine à Kinshasa.

1985, 13 janvier : Le frère Damien Byrne, Maître de l’Ordre, donne l’habit dominicain à 8 frères novices : Mobele Augustin (R.D.C.), Madragule Jean-Bertrand (R.D.C.), Kobo Noël (R.D.C.), Ntamwenge Corneille (R.D.C.), Kandongo Venant (R.D.C.), Bogne Raymond (Ghana), Houngbedji Roger (Bénin) et Innocent Gbetegan (Bénin).

1988, 19 septembre : Election du frère Pierre Nengende comme Vicaire Général.

1990 :  Le Maître de l’Ordre Damian Byrne décide de mettre le Couvent de formation Saint Dominique de Kinshasa sous sa juridiction. Seuls les frères membres de l’équipe formatrice doivent y être assignés.

1990, juillet : Le Cercle Culturel St Thomas d’Aquin des Etudiants Dominicains de Kinshasa lance une Revue « La Colombe » avec trois rubriques : Propos Philosophiques, Propos Théologiques, Recensions et Chroniques.

1991, janvier : Lancement d’un périodique de formation religieuse dénommé : « Le Berger ». Ses objectifs : Vulgarisation de l’enseignement de        l’Eglise, prédication par les mass-media et instruments modernes de communication pour aider à la formation religieuse des fidèles.

1992, 17 août : Election du frère François Gonda comme Vicaire Général.

1993 : Visite du frère Thimothy Radcliffe, Maître de l’Ordre, aux frères et Sœurs de la (R.D.C) après les pillages du 28 au 30 janvier 1993.

: Le frère Thimothy Radcliffe décide de remettre le Couvent Saint Dominique de Kinshasa sous la juridiction du Vicariat Général de la R.D.C.

 1995, du 22 mai au 07 juin : Visite canonique des délégués de la Curie généralice au Vicariat. La délégation est constituée des frères Emmanuel Ntakarutimana (Assistant du Maître de l’Ordre pour l’Afrique), Luc Moreau et Guido Vergauwen (Assistant du Maître de l’Ordre pour la vie intellectuelle).

1995 : Cette année est marquée par :

1er août : le lancement, en remplacement « d’Etonga Eke », d’un nouveau Bulletin de liaison de la famille dominicaine : « L’Actualité Dominicaine au Zaïre ».

12 septembre : la création, à l’initiative des jeunes frères ayant fini les études institutionnelles, du « Centre d’Etudes et de Recherches Interdisciplinaires de Limete » (C.E.R.I.L.) dont l’organe d’expression est la revue « PERSPECTIVES ».

1996, 21 août : Le frère Thomas Kamainda est élu et confirmé Vicaire Général.

1998, 18 février : Fondation de l’Université de l’Uélé.

2000, 22 mai : Visite canonique des délégués de la Curie au Vicariat. La délégation est faite des frères Roger Houngbedji  (Assistant du Maître de l’Ordre pour l’Afrique), Dominique Renouard (Assistant du Maître de l’Ordre pour l’Europe de l’Est et le Canada) et Edmund Nantes (Syndic de l’Ordre).

 2000, août : Suite au problème de la guerre, le noviciat est fermé.

 2001 :

 12 janvier : Le frère Jean-Rufin Munkuomo est nommé Vicaire Général.

août : Le noviciat réouvre ses portes à Viadana et sont admis 8 novices. Le père Antoine Tingba alors Supérieur de la communauté est nommé Père Maître des novices.

29 octobre : L’Université de l’Uélé démarre effectivement à Isiro.

 2002 :

 13 mai : Sous le Généralat du fr. Carlos Azpiros, le Vicariat général obtient Pie V comme saint Patron.

Juin : Le Maître de l’Ordre Carlos Azpiros Costa visite les communautés de Kinshasa en compagnie du frère Roger Houngbedji, Assistant pour l’Afrique.

Octobre : La réunion du comité de coordination de l’IAOP s’est tenue en notre couvent de Limete. Le frère Roger Gaise y prend part en tant que membre, conseiller pour la vie intellectuelle.

2003 :

du 16 au 20 janvier : Chapitre de mi-mandat en présence de 3 frères délégués par la Curie : Sidbé Semporé (modérateur), Roger Houngbedji (Assistant pour l’Afrique) et Umberto. Tous les syndics des communautés et tous les formateurs sont invités à y prendre part.

avril : Ouverture de la maison de Mbuji-Mayi. Les frères Sébastien Bele-Bele et Jean Nkongolo y sont assignés.

mai : Erection des maisons Saint Kizito d’Isiro et Reine du Très saint Rosaire de Viadana en couvents.

Septembre : Lancement du Collège Père Pierre Nengende à Kinshasa

2005 :

12 janvier : Le frère Roger Gaise N’ganzi est élu Vicaire Général

19 août : Prise en charge de l’Université de l’Uélé par le gouvernement congolais par   l’arrêté ministériel, tout en confiant la gestion à l’Ordre des prêcheurs en RDC.

2006, du 04 au 15 avril : Visite canonique du Vicariat Général par le Révérendissime frère Carlos Azpiroz Costa, Maître de l’Ordre, accompagné du frère Cletus Nwabuzo, son Assistant pour l’Afrique.

2007, du 19 au 26 janvier : Chapitre de mi-mandat en présence du frère Cletus Nwabuzo, Assistant pour l’Afrique. Tous les supérieurs et syndics des communautés y ont été conviés.

2008 :

du 03 au 16 juillet : Visite économique par les frères Mark Edney (Président de l’International Dominican Foundation) et Edouard Costermans (Syndic de la Province Sainte Rose en Flandres)

du 21 au 25 juillet : Célébration, au Couvent Saint Dominique de Limete, de la 10 ème Assemblée Générale de l’I.A.O.P.

du 15 au 31 Octobre : Visite canonique par les frères Cletus Nwabuzo (Assistant du Maître de l’Ordre pour l’Afrique) et Allan J. White (Assistant du Maitre de l’Ordre pour l’Europe Nord – Ouest).

 2009 :

 du 15 au 20 Mars : Première Assemblée Générale du Vicariat Général Saint Pie V de la République   Démocratique du Congo en présence des délégués de la Curie, les frères Cletus Nwabuzo (Assistant du Maître de l’Ordre pour l’Afrique), Roger Houngbedji de la Vice-Province Saint Augustin d’Afrique de l’Ouest et Emmanuel Ntakarutimana du Vicariat provincial du Rwanda-Burundi.

du 22 mars au 11 avril : Chapitre vicarial à Mbudi-Kinshasa.

25 mars : le frère Justin Adriko Mundua est élu 10 ème  Vicaire Général du Vicariat Général Saint Pie V de la République Démocratique du Congo.

17 mai : Célébration eucharistique par Monseigneur Laurent Monsengwo Pasinya, Archevêque de Kinshasa, du jubilé d’or de la Paroisse St. Dominique.

2010, 28 juillet : Décès du frère Emmanuel Tinda Abuguone à Isiro

2011, 08 septembre : Célébration à Kinshasa de l’ouverture du centenaire de présence dominicaine ininterrompue en RD Congo.

2012 :

Janvier : Visite du MO et son Socius pour l’Afrique

24 Janvier : Cloture du centenaire de présence op en RDC

2013 :

26 août – 16 septembre :  Chapitre vicarial à Kinshasa/Nganda et réélection de fr Justin Adriko

 

Laisser un commentaire